Accèder la découverte   

Journée mondiale de prévention du suicide du 10 septembre 2022

Image

A l'échelle mondiale, on estime qu'un suicide a lieu toutes les 40 secondes et une tentative toutes les 3 secondes, ce qui correspond à un million de suicides chaque année, un million de vies perdues...
En 2019, l’ARS Nouvelle Aquitaine dénombrait 102 suicides en Charente Maritime. Le nombre de suicide serait sous-estimé d’environ 10 % (Observatoire National du Suicide).
Les chiffres sont cruels : c'est plus que l'ensemble des personnes tuées par les guerres et les catastrophes naturelles. Si on rajoute à ce total les entourages directs des personnes suicidées, on arrive à 10 millions de personnes endeuillées.

Le 3114, numéro national de prévention du suicide

Si vous êtes en détresse et/ou avez des pensées suicidaires, si vous voulez aider une personne en souffrance, vous pouvez contacter le 31 14.
Le 3114 est accessible 24h/24 et 7j/7, gratuitement, dans la France entière.
Un professionnel du soin, spécifiquement formé à la prévention du suicide, sera à votre écoute.
Sur le site internet https://3114.fr/ , vous trouverez des ressources pour mieux comprendre la crise suicidaire et des conseils pour la surmonter.
Le 3114 est piloté par le Ministère de la Santé et de la Prévention.

Qu’est ce qu’un contrat local de santé (CLS) ?

Créés par la loi HPST du 21 juillet 2009, les CLS participent à la réduction des inégalités territoriales et sociales de santé. Ils permettent de mieux coordonner les actions sur les territoires vulnérables, volontaires pour un engagement contractuel. Ils portent sur la promotion de la santé, la prévention, les politiques de soins et l’accompagnement médico-social. Afin d’améliorer la santé de la population et fédérer les acteurs de la santé de Haute-Saintonge, la Communauté de communes et l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont signé le 2 juillet 2020 un engagement afin de travailler sur un Contrat Local de Santé (CLS). Ils ont pour ambition d’améliorer la santé et les conditions de vie de tous et de faciliter une meilleure coordination entre les acteurs locaux dans une démarche structurante.

Image

La démarche

La démarche participative de l’élaboration et de l’évaluation du Contrat local de santé est menée sous la vigilance d’un comité technique présidé par Madame Marie-Christine BUREAU, Vice-Présidente de la Communauté de communes de Haute-Saintonge. Les conclusions des travaux sont validées par un Comité de pilotage, présidé par Monsieur Claude BELOT, Président de la Communauté de communes.

Sont associés à cette gouvernance les services de l’Etat, et en particulier l’ARS et l’Education Nationale, mais aussi la CPAM, la CAF, la MSA, le Département de la Charente-Maritime et le Centre hospitalier de Jonzac.

Les travaux associent également d’autres partenaires présents sur le territoire, associatifs ou institutionnels, libéraux ou hospitaliers, privés ou publics.

Depuis la lettre d’engagement de la CDCHS du 2 janvier 2020, et le comité de pilotage du 12 mai 2021, des réunions généralistes ont été organisées dans chacun des espaces de vie de la Haute-Saintonge, des ateliers thématiques ont réuni une soixantaine de participants pour creuser certaines problématiques soulevées dans le diagnostic chiffré ou lors des réunions généralistes, des entretiens qualitatifs ont permis de mieux cerner les enjeux.

A l’issue de ces travaux, le comité de pilotage réuni le 4 avril dernier, a validé les 6 orientations prioritaires du Contrat local de santé de la Haute-Saintonge.