Accèder la découverte   
Obtenir son composteur

logo-compostageLes composteurs sont mis à disposition gratuitement aux habitants de la Haute Saintonge à raison d’un composteur par foyer.

Vous devrez au préalable remplir un questionnaire et signer une charte d’engagement stipulant votre volonté de diminuer la part des déchets mise aux ordures ménagères résiduelles.

Pour l’obtention d’un composteur vous devrez nous fournir également un justificatif de domicile ainsi qu’une pièce d’identité.
Les permanences

Communauté de Communes de la Haute Saintonge
7 rue Taillefer – 17500 JONZAC
Le Vendredi de 9h-12h30 et 14h-17h30 ou sur rendez-vous
Dans les déchèteries ou dans votre mairie.

Pour tout renseignement vous pouvez nous contacter :
Par téléphone au 05.46.48.12.11
Par mail : compostage@haute-saintonge.net.
Le compostage individuel
planteokUn processus utile au jardin
Composter ses déchets fermentescibles permet de participer efficacement à la diminution des volumes de déchets collectés et traités.

Comment ça marche ?
Un processus naturel : en présence d’eau, d’oxygène et sous l’action des micro-organismes du sol, ces déchets biodégradables se transforment en compost.
Cela permet de disposer d’un produit de qualité pour améliorer le sol, rempoter les plantes… Une année entière sera le temps nécessaire pour obtenir un compost mûr.

biodechetsQuels déchets composter ?
La plupart des déchets organiques peuvent être compostés :
Déchets de la maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres, sciure, plantes…
Déchets de cuisine : tous les déchets de cuisine d’origine végétale épluchure hors agrumes, coquilles d’œuf, marc de café, sachets de thé, restes de repas, fruits et légumes abimés…
Déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, cendres de bois refroidis, sciure et copeaux de bois…

Ne pas mettre dans le compost :
Les os et les arêtes, les coquillages, la viande, le poisson, les pelures d’agrumes, les gravats et la terre, les plantes malades.
Réussir son compost
1. Mélanger les catégories de déchets organiques
Il est important de bien mélanger les déchets entre eux : les déchets humides et les déchets secs, les déchets fins et les déchets plus grossiers…

2. Brasser et aérer le mélange
Le compostage repose sur le principe de la fermentation, une montée en température jusqu’à 60°C au cœur de tas s’effectue. Il est impératif de brasser les déchets pour faciliter l’aération et éviter le pourrissement.

3. Surveiller l’humidité
Le compost doit toujours rester humide « comme une éponge pressé ». Trop d’humidité empêche l’aération et dégage des odeurs désagréables. Pas assez d’humidité entraîne l’assèchement des déchets et l’arrêt du compostage.

Astuces :
Pour les apports massifs et ponctuels (feuilles mortes par exemple), faites un tas à coté du composteur et incorporez les déchets au fur à mesure.

Plusieurs utilisations possibles du compost
- Utilisation du compost avant maturité :
Il est possible de disposer le compost en paillage sur la terre, au pied des arbres, ou sur des cultures déjà avancées.
- Utilisation du compost mûr :
En tant qu’amendement organique en épandant le compost avant de l’incorporer au sol, en tant que support de culture en préparant un terreau issu du mélange de terre et de compost (1/3 de compost pour 2/3 de terre).

Où mettre son composteur ?
Dans un endroit :
- plat, surtout pas dans un trou car l’aération ne se ferait pas
- à même le sol, surtout pas sur du béton car le sol doit pouvoir ensemencer le compost
- à l’abri du vent et du soleil d’été
- dans un lieu pratique et facile d’accès
Pour aller plus loin

Consulter le guide du compostage à cette adresse: http://www.ademe.fr/compostage-paillage